• Mes poèmes récents

      plume-bleue.jpg

     

    Mes poèmes récents tirés de mon recueil :

    "Qui ne meurt d'aimer"

    (poèmes déposés en Editions)

    copyright_02-copie-1.jpg

     

    Je suis trace du temps

    le ciel est mon témoin

     

    voyageur d'univers

    en une parcelle d'éternité

     

    je recherche dans ma mémoire

    vers un rêve d'impossibilité....

     

    ton visage...

     

    copyright_02-copie-1.jpg

     

    L'été fuit déja vers l'automne

    porte dérobée

    le long des heures de passage

     

    des troupeaux de nuages

    protègent les étoiles dormantes

     

    des vents de pluie naissent

    dans les dernières semailles d'oiseaux

    et j'ai souvenance de l'été

    au fond de tes yeux pervenche.

     

    copyright_02-copie-1.jpg

     

    Femme en semaille

    à la feuillée des doigts

     

    gourmandise soyeuse

    au parfum poivré

     

    gerbe impudente

    au pays de mon désir

     

    copyright_02-copie-1.jpg

     

    Sans s'exiler de ma mémoire

    ton visage brûle mes nuits

    ma trop tôt disparue

     

    le silence de la trahison

    en une fièvre somnanbule

     

    et j'écris ce poème

    pour que cicatrise en moi la Femme

     

    copyright_02-copie-1.jpg

     

    Je viendrai violenter ton sommeil

    dans ton partir infidèle

     

    à l'horizon de mon rêve

    pour y noyer l'instant fugace

     

    j'attente à la pudeur des mots

    et ma lèvre épouse ta peau.

     

    copyright_02-copie-1.jpg

     

    Les brûlures de l'esprit

    hantent mes nuits inachevées

     

    j'ai connu le tumulte

    et j'aspire au silence

     

    ô oublier les morsures de la vie

    aux respirés de tes lèvres.

     

    copyright_02-copie-1.jpg

     

    Être est essentiel

    face à ton amour je suis

     

    la vie moissonne

    l'audace d'aimer

     

    ton chant me dévisage

    car tu es ma seule idendité.

     

    copyright_02-copie-1.jpg

     

    J'ai longtemps effeuillé

    les nuits de mes amours

     

    le froid habitait ton absence

    dans le goût amer des souvenirs

     

    la trahison est impie

    et l'amour sublime le naufrage.

     

    copyright_02-copie-1.jpg

     

    J'avance à mots tendus

    pour enfin te naître

     

    mots posés par effraction

    sur la page écrue de ta peau

     

    pour ce qui reste du présent

    après le présent

     

    intensité du moment

    dans la fièvre qui me houle.

     

    copyright_02-copie-1.jpg

     

    Vers la clarté cinglante

    de la haute lumière

     

    être perdu

    dans l'espace de moi-même

     

     

    dans les baisers du vent

    où le ciel étincelle

     

    j'irai me brûler

    à ton incandescence

     

    et mon désir en ton corps

    ira se poser comme un oiseau sauvage.

     

    copyright_02-copie-1.jpg

     

    En un survol du songe

    le temps ruisselle

    sous le dais du jour

     

    tes yeux de clairière

    où danse une primevère

    brillent vers l'éclair du frisson

     

    sous l'aube où se couche la pluie

    je cueille des oiseaux sur ton ventre nu.

     

    copyright_02-copie-1.jpg

     

    d'autres à venir

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « ART et POÉSIEParutions anciennes »

  • Commentaires

    1
    Nadine Amiel
    Dimanche 5 Janvier 2014 à 09:22

    Vos poèmes :

    l' amour dans toute sa noblesse. Moments d'évasion empreints de sensibilité et de mystère aussi sans. quoi  l'amour n'existerait pas .l

    2
    Jeudi 5 Février 2015 à 18:24

    Bonsoir !

    Les poèmes sont courts, mais l'essentiel est dit avec délicatesse et j'aime beaucoup ! MERCI du partage. Bien cordialement. Coryphee

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :